Trouvez en 1 clic les réponses à vos questions FAQ

Castelli, la qualité Italienne depuis 1876

L’entreprise Castelli existe depuis plus de 130 ans, bien avant le logo du scorpion, lorsqu’elle ne portait même pas encore le nom Castelli. Tout commence en 1876 lorsque l’italien Vittore Gianni ouvre un petit atelier de couture à Milan. Petit, certes, mais il compte tout de même parmi ses clients l’équipe de foot AC Milan, le ballet de Milan, certains hommes d’affaires du coin mais aussi et surtout le cycliste Alfredo Binda qui a remporté 5 fois le Giro d’Italie.

Bien plus tard, en 1935, Vittore s’associe à Armando Castelli, rachète rapidement l’entreprise. Armando conserve la clientèle très en vue de la petite entreprise, qui s’agrandit. L’entreprise habille désormais de plus en plus de cyclistes, notamment Gino Bartali et Fausto Coppi, dont Armando devient même le styliste attitré. C’est ensuite des teams entiers qu’il se met à habiller, puis au fur et à mesure de très grands cyclistes comme Luison Bobbet, Rick Van Looy, Jacques Anquetic

Armando transmet sa passion de créer des vêtements à son fils Maurizio, également passionné de vélo, et ils se mettent à travailler ensemble. Mais travailler ensemble ne s’avère pas être une bonne idée, le père et le fils ne s’entendent pas et finissent par couper les ponts. De son côté, Maurizio décide de créer sa propre entreprise sous le nom de Castelli et de continuer à créer des vêtements pour cyclistes. C’est dès lors qu’est apparu le logo du scorpion, toujours présent aujourd’hui.

Maurizio décide de travailler avec une matière nouvelle et révolutionnaire à l’époque : l’élasthane (lycra). Étant très solide et élastique, cette fibre synthétique et élastique semblait parfaite pour concevoir des vêtements à usage sportif. Grand succès pour la marque, désormais Castelli habille les plus grands. Parmi eux, Eddy Merckx et Bernard Hinault.

Maurizio étant quelqu’un de très créatif, il fut le pionnier de l’impression à sublimation, le procédé qui permet d’imprimer des motifs ou des logos en couleur sur les vêtements. Maurizio allie alors ainsi le côté pratique des maillots sportifs en lycra à l’esthétique. Pour donner un petit coup de pouce à la visibilité de la marque, Maurizio décide d’habiller certains cyclistes participant au Giro de 1981 d’un short turquoise, alors que seuls les shorts noirs étaient autorisés. Coup de publicité réussi, les caméras se sont ruées sur ces shorts marqués d’un scorpion. La marque venait de recevoir en 1979 le prestigieux prix discobole décerné par le journal Corriere dello sport, pour avoir révolutionné le textile dans le monde du cyclisme. Si bien qu’aujourd’hui, les shorts en laine ont complètement disparu des pistes.

En 1996, peu après la mort de Maurizio, la marque commence à habiller l’équipe de cyclisme italienne ainsi que Paola Pezzo aux Jeux Olympiques d’Atlanta, qui fut sacrée d’une médaille d’or dans la catégorie mountain bike. Lors d’une course sous 40 degrés Paola ouvre son maillot, laissant apparaître un décolleté. Cela n’a pas déplu à ses fans, pourtant suite à cet épisode elle s’est lancée dans une collaboration avec Castelli avec qui ils ont créé la première ligne de vêtements de vélo pour femme. La même année, l’équipe masculine d’Italie remporte la médaille d’or aux Jeux Olympiques d’été, habillés par Castelli.

Aujourd’hui, Castelli continue de concevoir des vêtements de qualité adaptés pour la pratique du vélo et équipe encore des professionnels. Notamment le Team Sky, l’équipe qui a remporté le 104ème Tour de France en 2017 et qui comprend le vainqueur Chris Froome.

voir le détail
Catégorie
Trier
Castelli