Comment choisir son BMX ?

Quelques caractéristiques sont à prendre en compte lors de l’achat de votre BMX pour que celui-ci vous convienne.

Quelle discipline

Le BMX, discipline venue des États Unis d’Amérique, est l’abréviation de Bicycle Motocross et regroupe un certain nombres de pratiques bien différentes.
La première question que vous devez vous poser lors de l’achat de votre BMX concerne le type de discipline que vous allez pratiquer afin d’adapter votre équipement à votre futur loisir.

La Race 

Riders qui sautent

La Race est la discipline principale du BMX ! Inspirée du motocross, elle se déroule sur une piste adaptée qui s’étend parfois jusqu’à 400 mètres jalonnée de bosses. Les vélos adaptés à cette pratique possèdent généralement un cadre court en aluminium et des freins arrières uniquement. Il existe deux tailles de roues : les roues de 20’’ qui sont les plus communes et les cruisers, bien plus grandes, qui mesurent 24’’.

Le Freestyle

BMX sur plage

Le Free Style est une pratique du BMX très différente de la Race. Il s’agit ici d’effectuer des figures techniques avec son vélo. Comme son nom l’indique c’est une pratique libre, elle n’est d’ailleurs gérée par aucune fédération. Le Free Style comprend plusieurs sous-disciplines :

Dirt

Cette pratique se rapproche du Race puisqu’il s’agit également d’une course sur un parcours, mais celui-ci est composé de beaucoup plus de bosses et les riders doivent exécuter une figure en l’air à chaque saut. De ce fait, un cadre très solide et des roues assez robustes sont nécessaires pour amortir les réceptions.

Flat

Le Flat consiste à réaliser des figures, appelées tricks, en équilibre avec son BMX. Ces figures s’exécutent souvent sur une seule roue et sur une surface plane. Votre BMX doit être équipé de bons freins, de pegs, qui sont des reposes pieds à fixer sur les axes de chaque roue, ainsi que d’un rotor positionné sur la douille de direction afin de permettre à votre guidon d’exécuter une rotation complète lors de vos figures.

Street

Comme son nom l’indique, les riders de street évoluent dans la rue en s’appropriant des modules urbains comme les bancs ou les escaliers pour effectuer leurs figures. Ils nécessitent un équipement semblable aux BMX Flat.

Quelle taille

Trois éléments sont à prendre en compte pour choisir la taille de votre BMX.

La longueur du Top Tube

En Race, les fabricants proposent six tailles de cadres : Micro, Mini, Junior, Expert, Pro et Pro XL.

Mirco < 1.30m
Mini 1.30m – 1.45m
Junior 1.35m – 1.50m
Expert 1.45m – 1.65m
Pro 1.55m – 1.75m
Pro XL 170m – 1.80m

 

Pour des disciplines freestyle comme le Dirt ou le Flat, la taille du tube supérieur appelé Top Tube doit correspondre à la taille du rider :

19 » – 20″ 1.40m – 1.65m
20.25 » 1.65m – 1.70m
20.50 » 1.70m – 1.75m
20.75 » 1.75m – 1.80m
21 » > 1.80m

En Street, il vaut mieux opter pour un Top Tube plus petit (- 0.50″).

L’angle de direction

L’angle de direction d’un BMX influence sur sa stabilité et sa maniabilité. De manière générale, l’angle de direction se situe souvent à 74.5°. Plus l’angle est grand, plus le vélo sera maniable. Optez pour un angle de 75.5° pour un BMX Flat, car cette pratique nécessite une grand maniabilité. Plus l’angle est petit, plus le vélo gagnera en stabilité. En revanche, il sera moins maniable.

L’angle de tige de selle

L’angle de tige de selle est l’angle qui mesure l’espace entre la selle et le guidon. Plus cet angle est élevé plus vous serez proche de votre guidon. De manière générale, l’angle moyen mesure 71°.

Tous nos guides et tutoriels