NOUVEAU | Frais de port offert dès 50 euros d'achat en savoir plus

Choisir son ruban de cintre

Le ruban de cintre est un périphérique du vélo de route, un de ses composants secondaires les plus importants, car il entre directement en contact avec les mains du cycliste. Il détermine donc en grande partie le confort de son appui tout au long de la sortie.
On a l’habitude d’utiliser le terme de « Guidoline » pour qualifier le ruban de cintre. Il s’agit en réalité d’un nom déposé par Velox en 1950, marque française historique spécialiste des pièces et accessoires d’entretien pour le vélo.
Ultime Bike vous propose ici de présenter les différents types de ruban de cintre proposés sur le marché, de détailler les critères de choix, pour aider chaque pratiquant à trouver le modèle qui lui convient !

Généralités sur le ruban de cintre

Le ruban de cintre se présente sous la forme d’un rouleau de longueur variable, avec une largeur de 20, 25 ou 30 mm. Les marques fournissent généralement deux rouleaux identiques pour équiper un seul cintre, avec deux embouts à insérer à chaque extrémité et des bandes adhésives pour parfaire la finition.
L’installation du ruban de cintre est une opération à la portée de tous, qui nécessite simplement un peu de patience et beaucoup de soin dans son exécution. Ultime Bike vous livre ses conseils pour bien installer son nouveau ruban de cintre.
De nombreuses marques proposent des rubans de cintre, dont les populaires BBB, Fabric, Prologo, spécialistes de l’accessoire vélo. D’autres marques, comme Supacaz ou Lizard Skins confectionnent des pièces haut de gamme pour les coureurs professionnels et pour les pratiquants très exigeants. Et le Français Velox, avec sa fameuse Guidoline, présente une large gamme de modèles en travaillant différents matériaux (coton, caoutchouc, polyuréthane).

Bien choisir son ruban de cintre, pour le confort et le style !

Un ruban de cintre vise avant tout le confort du cycliste, en lui offrant un bon amorti sous la main et un toucher agréable, en particulier pour les pratiquants qui ont l’habitude de rouler sans gants. Aussi, le ruban de cintre doit assurer une prise sécurisée du guidon, les mains ne devant surtout pas risquer de glisser dessus, que ce soit par temps sec ou mouillé.
Enfin, on ne perd pas de vue que le choix du ruban de cintre est également une affaire de style ! Car c’est une pièce qui assure la terminaison esthétique du vélo, qu’il convient d’accorder avec ses coloris et avec le style de ses autres composants.

Les différents critères pour bien choisir son ruban de cintre

Quel matériau choisir pour mon ruban de cintre ?

On trouve sur le marché des rubans de cintre de toutes sortes, conçus dans des matériaux bien différents.
Il existe des modèles au style vintage, en liège synthétique, en cuir synthétique ou encore en coton, un tissu que Velox utilise toujours sur certaines de ses guidolines, pensées pour équiper les vélos anciens.
Les rubans d’aujourd’hui, que l’on retrouve sur les vélos de route modernes, utilisent des matériaux durables qui résistent mieux à l’usure et sont peu sensibles aux intempéries, à la pluie, aux rayons UV ou à la sueur. Des matériaux polymères comme le polyuréthane – qui est le plus souvent travaillé par les marques – se lavent aussi plus facilement que les tissus classiques.
On précise encore que les embouts de cintre sont généralement en plastique, dans le cas des rubans de cintre d’entrée ou de milieu de gamme. Les rubans les plus qualitatifs sont souvent fournis avec des embouts en aluminium, qui présentent des gravures au laser, pour soigner au mieux la finition.

Quelle épaisseur et quel rembourrage pour mon ruban de cintre ?

L’épaisseur du ruban de cintre est un critère de choix très important, car de l’épaisseur du ruban dépend en grande parte son confort et sa faculté à bien absorber les vibrations de la route.
Si devez rouler longtemps sur des routes vraiment difficiles, cahoteuses, choisissez un ruban de cintre épais pour bénéficier d’un meilleur amorti sous les mains. Certains cyclistes professionnels, qui courent les classiques du Nord (Paris-Roubaix) et empruntent leurs célèbres secteurs pavés, recherchent souvent un maximum de confort en entourant leur cintre de deux épaisseurs de rubans, avec une première couche fine et une couche supérieure plus épaisse.
L’épaisseur des rubans de cintre disponibles sur le marché varie entre 1,5 mm minimum et 3,5 mm maximum. On retrouve plusieurs valeurs intermédiaires (1,8 / 2 / 2,5 / 3 / 3,2 mm), pour contenter tous les pratiquants.
La question du rembourrage est liée à celle de l’épaisseur. Les rubans de cintre les plus épais intègrent évidemment des couches intermédiaires rembourrées pour assurer l’appui le plus confortable possible sous la paume des mains. Les modèles utilisent souvent une couche en microfibre ou en mousse EVA. Les plus confortables intègrent un rembourrage en gel, ou profitent des qualités visqueuses du silicone.
La respirabilité est un autre critère de confort pour un ruban de cintre. Certains modèles présentent ainsi des micro-perforations qui permettent d’évacuer plus efficacement la sueur.

Quelle texture pour mon ruban de cintre ?

Pour sécuriser la prise en main du cintre, les rubans ont une surface très souvent texturée, qui empêchent les mains de glisser. Idéalement, pour assurer un maximum de grip, on pourra choisir de porter des gants avec des inserts en silicone sur la paume, et un ruban bien adhérent en surface.

Les conseils Ultime Bike : quel ruban de cintre choisir pour ma pratique ?

Le choix d’un ruban de cintre est évidemment particulier à chaque pratiquant.
Certains préfèrent bien sentir le cintre sous leurs mains en utilisant un ruban assez fin, qui puisse leur permettre de garder un maximum de précision et de sensibilité au niveau de la prise du guidon. D’autres, au contraire, ont un appui très sensible sous la paume, et ne peuvent supporter des heures d’entraînement sans avoir un rembourrage important.
De manière générale, on peut conseiller de choisir un ruban de cintre plus épais que la moyenne pour des pratiques spécifiques, comme le cyclocross, le gravel ou les virées sur des pavés, qui provoquent d’importantes vibrations au niveau du guidon.
Enfin, pour vous permettre de soigner le look de votre vélo, sachez qu’il existe des rubans aux styles variés ! Coloris unis, bicolores, dégradés, camouflages… Tout est proposé pour plaire à chaque cycliste.

Tous nos guides et tutoriels