Qu’est ce que la géométrie Outfront de Cannondale ?

La géométrie Outfront est vite devenue un indispensable en cross-country, cyclocross, gravel et sur bitume. À l’instar des autres technologie Cannondale comme le Ballistec ou le CAAD, ce système est une véritable révolution. Il associe un angle du tube de direction relâché à un grand déport de la fourche. Ce procédé permet d’obtenir une conduite stable, sans impacter la maniabilité et la propulsion, nécessaires dans ces types de disciplines.

Stabilité et maniabilité à haute comme à basse vitesse

Dans l’esprit collectif, il y a deux « qualités de conduite » sur un vélo. Soit elle est agile et réactive à baisse vitesse, mais instable à grande vitesse, soit elle est relâchée et stable mais du coup molle et imprécise à faible vitesse. En créant la technologie Outfront, Cannondale a prouvé que cette pensée conventionnelle était fausse.

En quoi consiste l’Outfront ?

Pour certains de ses vélos bénéficiant du Système intégré, Cannondale a associé un angle de tube de direction relâché avec un déport plus important que la normale. Ceci a pour effet d’augmenter la distance entre le centre et l’avant, de façon encore plus importante que ne peut le faire l’angle relâché du pivot à lui seul.
La roue est ainsi plus en avant par rapport au cycliste. L’intérêt est double : faciliter le franchissement des obstacles et réduire les risques de chute par dessus le guidon sur les terrains complexes ou après un freinage d’urgence.
De plus, ce procédé réduit considérablement la « chasse », qui représente la distance au sol entre la ligne du pivot de direction et la ligne verticale qui part de l’axe. La chasse est essentielle pour l’auto-centrage de la direction d’un vélo. Plus sa valeur est grande, plus l’effet d’auto-centrage sera important, rendant ainsi la conduite moins réactive et stable. En réduisant la chasse, Cannondale permet de tirer parti de l’angle relâché du tube de direction, sans devoir subir une conduite molle et peu précise à faible vitesse.

Pourquoi tous les vélos Cannondale ne sont-ils pas dotés de l’Outfront ?

La géométrie Outfront a été intégrée uniquement sur certaines catégories de vélo qui requièrent agilité et souplesse, comme le VTT XC, le cyclocross, le gravel ou encore plus rarement les vélos de ville.
Les vélos destinés aux disciplines plus agressives comme la descente, l’enduro ou le trail ne sont pas équipés d’un cadre Outfront. En effet, un déport de fourche trop important alors que leur angle de direction est déjà très fermé pourrait positionner la roue trop vers l’avant. Le cycliste ne serait ainsi plus en mesure de placer assez de poids sur la roue avant dans les virages, avec tous les risques que cela induit. Ces types de vélos ont en fait tout intérêt à avoir un déport de fourche plus court pour augmenter la chasse. Cela garantit plus de stabilité et un meilleur maintient de la roue sous le pilote.

Tous nos guides et tutoriels