Logo CampagnoloCampagnolo

En 1927, le cycliste italien Gentullio Campagnolo, appelé Tullio, se retrouve dans une situation compliquée face à son vélo. Lors de l’ascension du Croce d’Aune, il se retrouve seul face à son vélo, dans le froid et, les mains gelées, il n’arrive pas à dévisser les écrous de son moyeu. C’est depuis cette mésaventure que l’envie de concevoir ses propres pièces pour vélo lui est venue. Il abandonne ensuite la course pour monter son entreprise à l’arrière de la quincaillerie de son père à Vicence en Italie. Il se consacre alors à la conception de pièces avant-gardes qui répondent aux besoins des cyclistes.

Innovation et ingéniosité

L’innovation est ce qui caractérise la marque Campagnolo. En effet Tullio étudie et améliore constamment ses produits en cherchant toujours à trouver une solution à chaque problème que rencontre un cycliste, d’autant plus que leurs besoins se montrent de plus en plus spécifiques. La marque cherche à toujours repousser ses limites. Tullio propose des technologies et des matériaux jamais vus auparavant et ne cesse de déposer de brevets, si bien qu’auparavant le logo mentionnait « Campagnolo : brevets internationaux ». C’est bien à Tullio que nous devons le dérailleur arrière, le blocage rapide de roue, le pédalier triple, le jeu de direction, le concept du « groupe » et même le changement de vitesse.

Dans les années 60, Campagnolo décide d’élargir son secteur d’activité et de produire des roues pour voiture de course et pour moto. Il devient le fournisseur de Harley Davidson et collabore même avec la NASA en produisant des pièces en magnésium.

Les plus grands leur font confiance

Tullio travaille en étroite collaboration avec les cyclistes. En effet, il est toujours présent sur les courses et va directement à leur rencontre pour connaître leurs difficultés et leurs réels besoins. Le grand cycliste Fausti Coppi fut l’un des coureurs qui portèrent la marque et la firent connaître. Son fidèle concurrent Gino Bartali remporte le Tour de France de 1948 équipé du dérailleur arrière à double baguette Campagnolo. En 1963 sur les 130 cyclistes participant au Tour de France, pas moins de 110 utilisent un dérailleur arrière Campagnolo sur leur vélo et quelques années plus tards, tous sont équipés du groupe mécanique Super Record. Le cycliste espagnol Miguel Indurain remporte cinq fois le Tour de France à la suite entre 1991 et 1995, à chaque fois équipé du groupe et des roues signés Campagnolo. Depuis 2015, la marque équipe de nombreuses équipes telles que Movistar, Lotto-Soudal, Astana, Europcar et Bardiani-CSF Inox.

Des produits haut de gamme pour les cyclistes les plus exigeantsValentino Compagnolo

Campagnolo devient la référence, leurs produits combinent innovation, technique et minutie à la perfection. Aujourd’hui dirigée par Valentino, le fils de Tullio, la marque devenue prestigieuse développe et produit en Europe des composants haut de gamme, qu’il s’agisse des pièces citées précédemment, de cassettes, de roues, de freins ou encore de chaîne et les exporte dans le monde entier. Pour la marque, le rôle de chaque composant d’un vélo est essentiel, ils ne doivent jamais être négligés mais toujours améliorés. Tous sont conçus dans l’idée d’améliorer le confort et la performance des cyclistes.

Découvrir pièces campagnolo