NOUVEAU | Frais de port offert dès 50 euros d'achat en savoir plus

Réparer des freins à disque

Les freins à disque sont des freins modernes dans la longue histoire du matériel vélo/VTT. Généralisé depuis la fin du XXe siècle sur les vélos tout terrain, leur usage tend à se démocratiser aussi chez les routiers, au plus haut niveau du sport cycliste comme parmi les pratiquants lambda.
Les freins à disque sont plus puissants et plus simples à régler que des freins sur jante, et leur action est moins sensibles aux conditions météo, à la pluie qui peut grandement affecter l’efficacité d’un frein à patins.
Pour autant, le mécanisme des freins à disque mérite une attention régulière, pour être certain de leur bon fonctionnement. Usure des plaquettes, voile du disque, bruit suspect, techniques de purge… Ultime Bike vous propose d’évoquer les problèmes couramment rencontrer pour vous aider à réparer vos freins à disque.

L’entretien courant des freins à disque

Contrôler l’usure des plaquettes

Les plaquettes de frein à disque sont logées à l’intérieur de l’étrier. Elles utilisent un support en acier ou en aluminium, sur lequel se trouve la garniture : c’est le matériau qui entre en contact avec le disque lorsque le levier est actionné. La garniture peut être de trois sortes : organique, frittée (métallique) ou semi-frittée (semi-métallique). Du fait de l’utilisation normale du frein, l’épaisseur de la garniture diminue. L’efficacité du freinage peut être grandement affectée si le support métallique en vient à toucher le disque, risquant de l’endommager. Au freinage, un bruit caractéristique vous indique alors que vos plaquettes sont définitivement usées.
Pour éviter ce cas de figure extrême, contrôlez régulièrement le niveau d’usure (un contrôle visuel extérieur peut suffire, sinon, démontez les plaquettes). Si la garniture de vos plaquettes atteint l’épaisseur critique de 0,5 mm, il est grand temps de les remplacer !

Contrôler l’usure du disque

Dans une moindre mesure que celle des plaquettes, l’usure du disque relève d’une utilisation normale du frein. À force d’utilisation, l’épaisseur du disque diminue. Ici, on encourage à remplacer le disque lorsqu’il ne présente plus que 80 à 90% de son épaisseur originelle.
Il est aussi courant de trouver un voile plus ou moins marqué sur le disque, que l’on peut suspecter si un bruit de frottement résiste à l’opération de centrage de l’étrier. S’il n’est pas trop marqué, le voile peut être corrigé au moyen d’un outil spécifique (un dévoileur de disque) ou d’une simple clé à molette, qui peut offrir une prise commode sur le disque, sans risque de l’endommager. Définissez la partie du disque voilée et travaillez dessus par petites torsions pour le corriger.

Assurer la purge régulière d’un frein à disque hydraulique

Dans le cas d’un frein à disque hydraulique, il convient d’assurer la purge régulière de son circuit hydraulique. On peut établir une purge tous les ans ou tous les deux ans en fonction du rythme et de la fréquence des sorties.
L’opération de purge est plutôt délicate et requiert rigueur et application pour ne pas risquer de laisser des bulles d’air à l’intérieur du circuit hydraulique.

Centrer correctement l’étrier de frein sur le disque

Centrer l’étrier de frein sur le disque est une opération courante, que le cycliste / pilote VTT doit faire au moment de l’installation de son système de freinage. L’opération peut aussi être nécessaire pour éliminer un bruit suspect de frottement qui peut apparaître au terme d’une sortie.
Pour centrer l’étrier sur le disque, on peut utiliser une technique simple. Il suffit de desserrer légèrement les deux vis de fixation de l’étrier, d’actionner fermement le levier de frein, et de resserrer en même temps ces deux vis. Contrôler le résultat en faisant tourner la roue : si un bruit de frottement se fait toujours entendre, vérifiez l’état du disque, pour mettre à jour un possible voile.

Tous nos guides et tutoriels